Factures numériques : flexibilité, transparence et atouts

L’envoi de factures numériques via Open/Peppol est un processus flexible, transparent et avantageux. Boma s’est précipitée d’introduire ses factures sous forme numérique auprès du gouvernement. Cette obligation sera effective dès le 1er janvier 2017.

boma_wesley

Wesley Lichtert, IT

Sensibilisation au numérique

Boma développe et distribue du matériel, des produits et des machines de nettoyage professionnels. L’entreprise travaille depuis des années avec des plateformes numériques pour la gestion de la chaîne d’approvisionnement, depuis les commandes jusqu’aux informations de livraison et factures.

Particulièrement attentive aux souhaits de ses clients, Boma a très rapidement pris conscience de l’obligation de transmettre des factures électroniques aux administrations et de la volonté du gouvernement flamand d’adopter l’e-facturation. Étant donné qu’il avait démarré durant la phase pilote, le processus a connu une phase de test plus longue. Grâce à sa flexibilité et à une bonne communication, la facturation numérique a pu voir le jour fin septembre 2016, soit bien avant la date obligatoire du 1er janvier 2017.

Open/Peppol est une plateforme ouverte, que Boma exploite donc également pour facturer à d’autres administrations.

Boma participe également de manière proactive aux projets de commande électronique (e-ordering) du gouvernement flamand.